Après la 1ère partie consacrée au fonctionnement général de l’école primaire en Chine, voici la 2ème partie davantage focalisée sur les spécificités du système scolaire chinois.

7/ Y a t-il des rituels particuliers ?

Il y a pas mal de rituels. Voici quelques exemples :

  • Le lever du drapeau

Tous les lundis matins, tous les élèves et enseignants se réunissent sur le terrain de sports. Vers 8h, une équipe de garde d’honneur composée des élèves lève le drapeau sur le rythme de l’hymne national. A cette occasion, les élèves doivent porter l’uniforme (sachant que dans certaines écoles, l’uniforme est obligatoire tous les jours). Après cette cérémonie, il y a un discours prononcé par un délégué de l’élève ou par un enseignant. On l’appelle un « discours au-dessous du drapeau national ». Les sujets sont divers et liés à la vie actuelle. Ainsi, un élève qui vient de participer à une compétition scientifique pourrait partager sa propre expérience à l’ensemble des élèves de l’école ; ou un professeur d’Histoire pourrait raconter les origines ou les coutumes particulières d’une fête traditionnelle locale à l’occasion de sa célébration.

  • Le massage des yeux

C’est un massage de 5 minutes fait autour des yeux pendant la pause du cours à raison d’une fois par jour. Ce message est censé réduire les « souffrances infligées aux yeux ». A l’origine de cette pratique, le ministre de l’éducation remarquait que le niveau de myopie s’était fortement aggravé chez les élèves. Depuis 1963, ce massage fondé sur la médecine traditionnelle chinoise commençait à se mettre dans la vie quotidienne des élèves chinois. Même si je ne peux pas affirmer que ce massage était très utile pour ma vue, je me détendais bien après ce massage !

  • Le salut des professeurs au début du cours

Chez nous, chaque groupe d’élèves a sa propre salle fixée en avance. S’il n’y a pas de cours à l’extérieur, les élèves attendent leur professeur dans la salle.

Lorsque le professeur entre la salle, le délégué annonce : « Levez-vous »  起立 qǐ lì.

L’enseignant salue en disant : « Bonjour, les élèves » 同学们好 tóng xué men hào, en s’inclinant

et les élèves répondent : « Bonjour, professeur »  老师好 lǎo shī hào, en s’inclinant également.

Puis, le délégué annonce : « asseyez-vous, s’il vous plait » 请坐下 qǐng zuò xià.

 

Ecoutez le rituel en débit normal :

 

On répète ce petit rituel au début de chaque classe. Probablement que vous pourriez le considérer comme inutile ou trop formel, mais dans la réalité c’est une « formalité » qui donne le signal du commencement du cours et sous-entend que les élèves doivent se mettre en situation de concentration.

Ce rituel est d’autant plus important à observer lorsque les élèves sont nombreux car il permet d’attirer l’attention de l’ensemble des élèves dans une même mouvement collectif. La discipline est de ce fait particulièrement importante.

Ce rituel souligne surtout l’importance de respecter l’enseignant.

  • L’adhésion à la Ligue de la jeunesse communiste chinoise

Au CP ou au CE1 (Classe Niveau 1 ou 2 à l’école primaire), certains bons élèves (ayant de bonnes notes ou une « bonne réputation ») sont sélectionnés pour devenir un jeune pionnier de Chine. Le symbole est de porter un foulard rouge autour du cou, qui a pour certains une signification politique. D’après mon expérience, il est seulement « une marque de prestige » pour mettre en avant les bonnes qualités de certains élèves, et on ne va pas plus loin.

Au CE2, l’ensemble des élèves adhèrent à la Ligue de jeunesse, car c’est important politiquement. Il est très probable de voir tous les élèves porter un foulard rouge dans la rue.

8/ Y a t-il des punitions ? Si oui, quels types de punition ?

Il existe beaucoup de punitions.

Si l’ensemble des élèves n’est pas discipliné, le professeur prolonge alors le cours en les privant de pause ou les retient pour une heure quitte à dépasser l’heure de la sortie de l’école.

S’il s’agit de sanctionner un élève, le professeur lui demande de nettoyer le salle. Je me rappelle d’un jour où plusieurs élèves dans notre groupe jouaient avec des craies en les lançant partout dans la salle de classe… ils étaient punis par le professeur en achetant une nouvelle boîte de craies chacun.

En cas de faute grave, l’école prend contact avec les parents de l’élève.

D’après mon expérience, il n’y a jamais eu de châtiment corporel infligé dans mon école mais je ne peux pas conclure que ce n’est pas le cas ailleurs en Chine, mais je suis sûre que cette forme de punition existe beaucoup moins par rapport à la génération de mes parents.

9/ Le respect et la discipline sont-ils importants ?

Oui, les deux sont très importants dans la vie d’école.

Le respect de l’enseignant est une tradition très importante. On dit qu’il faut respecter l’enseignant et ses connaissances en étant modeste devant le grand savoir (尊师重道 zūn shī zhòng dào).

 

Auparavant, le respect était unilatéral. C’était de l’élève envers l’enseignant. Les élèves avaient peur de parler avec leurs professeurs en évitant le contact visuel, car le professeur avait une image sérieuse et il gardait une distance envers les élèves.

De nos jours, les enseignants se rapprochent des élèves afin d’établir une relation plus cordiale et équitable. Les élèves communiquent avec leurs professeurs de façon plus à l’aise et ils expriment plus leurs opinions personnelles. Le respect est donc devenu réciproque. Si le professeur ne respecte pas vraiment ses élèves, les élèves ne se montrent plus aussi obéissants qu’à l’époque précédente.

La discipline quant à elle, joue un rôle essentiel dans la classe. Les élèves doivent écouter attentivement le cours du professeur et le laisser finir son cours tranquillement. D’ailleurs, l’enseignant souligne l’importance de la discipline afin de permettre de créer une bonne habitude de travail. Ainsi, savoir travailler avec attention et individuellement sans interrompre les autres fait partie des bonnes pratiques inculquées à l’école.

10/ Quelles sont les mesures mises en place pour aider les élèves en difficulté ?

Tout dépend de la raison pour laquelle les élèves rencontrent la difficulté à étudier. Par exemple, pour les élèves qui travaillent beaucoup mais obtiennent un résultat plutôt décevant, le professeur retient certains élèves en difficulté après les cours et consacre plus de temps à leur expliquer en créant un groupe de soutien. Ce sont les professeurs qui proposent d’organiser ces soutiens ou l’école. Et pour les élèves qui n’ont pas envie d’étudier, les professeurs vont chercher à parler avec eux afin de les motiver.

11/ Quelles sont les principales matières enseignées ? 

Au CP et CE1, il y a chinois, mathématiques, sports, arts (musique ou peinture), moralité et lois. À partir du CE2, sont ajoutés anglais, sciences, informatique, activités pratiques synthétiques (par exemple, service communautaire, excusions, etc).

12/ Comment les élèves sont-ils évalués ? En France, il n’y a pas de notes mais des évaluations exprimées avec des A / B / C et D au motif que les notes apportent un stress trop important aux enfants et parents.

En Chine, les élèves sont aussi évalués sous forme d’appréciations en A, B, C et D.

La mention A correspond à la note comprise entre 90 et 100, la B = 75 à 90, la C = 75 à 60, la D = en dessous de 60 sachant que la moyenne est 60 (et non 50) et cela sur 100.

Ce système d’évaluation fait l’objet de critiques car il peut apporter toutefois du stress chez les élèves comme chez les parents même s’il est un instrument de mesure important de la performance de chaque élève.

En France, le nouveau ministre de l’éducation nationale, monsieur Jean-Michel Blanquer, envisage pour la rentrée scolaire 2017 / 2018 de revoir certaines mesures et pratiques comme les devoirs à la maison, le rythme scolaire, la question du redoublement. A suivre…

Faire apprendre le chinois à vos enfants

Profitez des vacances pour mettre vos enfants au chinois ! Découvrez une façon rigoureuse et ludique à la fois pour apprendre le chinois avec notre kit complet Beijing Cursus ! Ce kit pédagogique comprend :

  • un manuel d’apprentissage
  • un carnet d’écriture effaçable
  • un jeu de flashcards
  • un an d’accès aux ressources numériques

Des cours de chinois peuvent être donnés par nos professeurs certifiés à la méthode Beijing Cursus.