Un vendredi 13 porte-bonheur en ce mois d’avril où la fondatrice de Beijing Cursus a eu l’immense privilège d’être l’invitée surprise dans l’emblématique émission de Stéphane Bern, A la bonne heure sur RTL !

C’est dans une ambiance détendue et bon enfant que Kean Dastot a fait une courte intervention dans le cadre de la présentation du parcours d’une des personnalités économiques préférées des Français, François Lenglet !  A l’occasion de la sortie de son dernier livre, l’un des journalistes les plus influents du paysage médiatique français nous livre de nombreux éléments de réponse sur les questions liées au pouvoir d’achat et à l’euro mais aussi des anecdotes plus « personnelles ». Ainsi apprend-on qu’il a vécu 3 ans à Shanghai…

L’occasion était toute trouvée pour le remettre dans le bain culturel et linguistique qu’il a connu de 1986 à 1989 en échangeant avec lui quelques phrases en chinois.

Modeste, il affirmera ne pas savoir parler chinois alors qu’il se fait très bien comprendre… lui répondit la fondatrice.

A la curiosité soulevée de savoir s’il y avait un moyen de pouvoir apprendre différemment et efficacement le chinois, la méthode Beijing Cursus « étonne » à plusieurs titres :

  • elle n’a pas été développée par un professeur mais par une pédagogue. N’avez-vous pas déjà connu des professeurs « sachants » mais ne sachant pas transmettre le savoir ? Et à l’inverse, des personnes ayant réussi, avec une volonté de « désacralisation » du savoir, à vous donner les déclics pour comprendre et progresser ?
  • elle casse les codes de l’apprentissage du « par cœur pour du par cœur » de phrases et dialogues figées pour (re)donner confiance à l’apprenant et lui donner l’envie de s’approprier le savoir en lui permettant de comprendre avant d’apprendre : une pédagogie active et…bienveillante, loin de l’austérité des cours classiques.
  • elle a pour supports pédagogiques des outils ludiques et numériques… on semble (re)découvrir que le jeu et le plaisir peuvent être les moteurs naturels connus depuis la nuit des temps pour apprendre et progresser.

Que d’innovations donc dans cette méthode déjà promue « coup de cœur » dans les librairies Le Phénix et Le Furet du Nord qui se réjouissent d’avoir enfin une méthode alternative à proposer que de la méthode globale, pourtant décriée dans l’apprentissage de la lecture… certes en français.

Je vous laisse entendre, dans la joie et « A la bonne heure » (!), la suite dans cet extrait de l’émission qui fait honneur à François Lenglet, un éminent journaliste économique qui n’a pas fait d’études en économie et en a, au contraire, tiré avantage. Une réussite qui vient « tordre le cou aux idées reçues », livre qui sera sans nul doute un excellent guide pratique pour éveiller le SENS de l’économie même aux plus allergiques 😉

 

Un grand merci à toute l’équipe de Stéphane Bern et… à Patrice Carmouze… qui trouve « le site et les outils pédagogiques vraiment très bien » !! 😉

Avant de les quitter, Kean Dastot leur a laissé une surprise en leur remettant à chacun leur prénom transcrit en chinois. Découvrez-les ici :