Les caractères chinois sont composés de traits qui en sont l’élément de base, un peu comme les lettres de notre alphabet mises ensemble pour composer un mot. Le nombre de traits peut varier de 1 à 36. La moyenne observée est de 9,8 (s’agissant des caractères simplifiés). Il est primordial de connaître les règles liées à l’ordre et à la directions de chaque trait à tracer ; c’est l’équivalent du code de la route avec respect des règles de priorité et des panneaux de direction.

Découvrons ici les 8 règles principales de l’écriture chinoise :

1) De gauche à droite

Exemple avec le chiffre (huit) qui s’écrit avec 2 traits :

2) De haut en bas 

Exemple avec le chiffre sān (trois) qui s’écrit ainsi avec 3 traits :

3) Horizontal, puis vertical 

Exemple avec le chiffre 十 shí (dix) qui s’écrit avec 2 traits :

4) Extérieur, puis intérieur

Exemple avec le caractère 月 yuè (lune/mois) qui s’écrit avec 4 traits :

5) Intérieur avant de fermer le cadre

Exemple avec le caractère guó (pays) qui s’écrit avec 8 traits :

6) Lorsqu’un caractère est symétrique, trait du milieu, puis côté gauche et enfin côté droit

Exemple avec le caractère shuǐ (eau/liquide) qui s’écrit avec 4 traits :

7) Corps principal avant assemblage de l’ensemble

Exemple avec le caractère zhōng (milieu) qui s’écrit avec 4 traits :

8) Le point en dernier (lorsqu’il n’est pas dans un cadre)

Exemple avec le caractère (je/moi) qui s’écrit avec 7 traits :

Amusez-vous à les tracer à l’aide de notre carnet d’écriture effaçable et des caractères animés pour une parfaite maîtrise de l’écriture chinoise sans « faute d’orthographe » ! 😉

Carnet d'écriture chinoise effaçable